Menu

EAUH Conference 2018

Sessions

Session SS11. Une Histoire Comparée de la Marginalisation Sociale et Spatiale des Minorités en Europe et en Méditerranée (15e - 19e S.)

Coordinators: Luca Andreoni (luca.andreoni20@gmail.com), Michael Gasperoni (michael.gasperoni27@gmail.com), Lucia Masotti (lucia.masotti@univr.it)

Cette session se propose d’engager une réflexion sur la structure sociale des minorités et sur la relation qu’elles entretiennent avec les espaces urbains où elles habitent, dans une perspective interdisciplinaire, comparative et de longue durée. Le lien entre minorité, « étrangers » et villes a été au centre d’une série d’études particulièrement fécondes qui, à partir de l’Europe centrale et méridionale, s’est ouverte au versant oriental et méridional du bassin méditerranéen au cours des périodes médiévales et modernes (Bottin, Calabi 1999 ; Kaiser, Moatti 2007 ; Calabi, Christensen 2007 ; González-, Martini, Kaplan 2008 ; Dumons, Hours 2010, Dakhlia, Vincent 2011).
1. La relation que les élites minoritaires entretiennent avec le contexte majoritaire (processus d’imitation, de différentiation, de distinction).
2. Le lien entre espace et société : « concession / négation/négociation » et gestion des espaces entre la société majoritaire et les différentes composantes du groupe minoritaire.
3. La relation entre les choix matrimoniaux et patrimoniaux des minorités et les investissements sur et dans les espaces urbains.
4. La comparaison entre les statuts juridiques qui régulent la propriété et les modalités de la possession des maisons de la part des minorités.
5. Dans quelle mesure et selon quel(s) critère(s) les stratégies d’acquisition du prestige social s’insèrent dans les dynamiques d’acquisition, de modification / amélioration et de vente des immeubles dans les quartiers habités par les minorités.
6. Impact des flux migratoires et des structures démographiques sur les quartiers habités par des minorités, tant du point de vue spatial que social, culturel ou économique.
7. Évolution et mutation des quartiers habités par les populations minoritaires en lien avec le changement économique de ces populations ou du contexte urbain.

Tout en gardant à l’esprit que le lien entre marginalisation et protection est souvent étroit et impossible à scinder en deux concepts distincts et séparés à l’époque moderne (Bottin-Calabi 1999 ; Calafat 2012), ce panel se propose d’élargir horizontalement l’enquête à l’ensemble de la Méditerranée et en particulier à l’Empire ottoman et à l’Afrique du Nord et, verticalement, aux mécanismes de fonctionnement internes des communautés singulières dans le but de relever les modalités d’interaction avec l’espace et ses structures. Les études comparatives et diachroniques concernant tout type de minorités, entendues comme groupe en infériorité numérique (et/ou juridique), sont les bienvenues.
Keywords: minorités; ségrégation sociale; marginalisation